Naëm Bestandji

Féminisme / Universalisme / Laïcité

actualités -

"Stop à l'islamophobie !" : profils en image des principaux initiateurs (pro) islamistes de cet appel

Par Naëm Bestandji . Publié le 08 Novembre 2019 à 10h31

La tribune publiée dans Libération (1), qui désire faire de "l'islamophobie" (la peur de l'islam) un racisme et des islamistes de simples musulmans, révèle les liens entre l'islamisme politique et une partie de la gauche.

Parmi les initiateurs figurent le CCIF et la plateforme L.E.S Musulmans, deux structures sœurs issues de l'idéologie des Frères musulmans.
Madjid Messaoudene, conseiller municipal à l'égalité homme-femme à Saint Denis et membre du CCIF, est un autre initiateur de cette tribune.
Le prêcheur salafiste Nader Abou Anas est, comme tous les islamistes, ultra sexiste et a une approche politique de l'islam. Il est membre de la plateforme L.E.S Musulmans et a appelé à manifester le 10 novembre 2019.
L'islamiste Marwan Muhammad fut porte-parole puis directeur du CCIF. Il est aujourd'hui l'un des fondateurs de la plateforme L.E.S Musulmans. Lui aussi appelle à manifester.

C'est un nouvel exemple de cette tenaille identitaire où sont pris une part des français de confession musulmane essentialisés à leur religion et à la vision intégriste et victimaire de l'islam promue par les islamistes. Une tenaille qui se resserre toujours plus en raison du soutien apporté à l'islamisme politique par une partie de la gauche.
Cette alliance entre l'extrême droite musulmane et une partie de la gauche, au mépris de toutes les valeurs de cette dernière, se retrouve de façon spectaculaire dans cet appel.

La vidéo ci-dessous, dont je suis l'auteur, revient sur le profil des principaux initiateurs de cette tribune. Elle est à visionner jusqu'au bout, pour mesurer la gravité de l'aveuglement d'une partie de la gauche.

(1) Le 10 novembre, à Paris, nous dirons STOP à l’islamophobie !