Naëm Bestandji

Féminisme / Universalisme / Laïcité

actualités - Alliance citoyenne, salles de sport

Alliance citoyenne réitère une action pro sexisme "religieux" à Lyon

Par Naëm Bestandji . Publié le 06 Juillet 2020 à 11h32

Source : Progrès/DR, édition du dimanche 5 juillet 2020.

Alliance citoyenne, composée d’islamistes et de leurs alliés, a réitéré une action pro sexisme "religieux" dans une salle de sport à Lyon. Cela s'est déroulé le vendredi 3 juillet 2020 en début de soirée. L'objectif est de faire croire qu'elles sont de simples musulmanes et de forcer la salle à céder à leur demande de privilège au nom du respect de leur intégrisme.

Au-delà de les enfermer sous un voile, la radicalité de ces militantes les enferme aussi dans leurs slogans. Elles réitèrent celui des "droits civiques des femmes musulmanes". Elles veulent ainsi réduire et essentialiser toutes les musulmanes à leur sexisme "religieux" pour faire croire que toutes les musulmanes seraient stigmatisées et visées par un règlement intérieur discriminant. Ce mensonge est double.

L'objectif est de faire croire qu'elles sont de simples musulmanes et de forcer la salle à céder à leur demande de privilège au nom du respect de leur intégrisme.

D'abord, le règlement ne discrimine personne puisqu'il s'applique à tout usager et usagère exactement de la même manière, sans référence aucune aux religions, au sexe, à l'ethnie ou à quoi que ce soit d'autre. De plus, la référence aux droits civiques insinue que ces (intégristes) musulmanes devraient bénéficier de droits civiques spécifiques motivés par leur supériorité supposée aux autres Français (qu'elles nomment "égalité"). Or, en France, la Constitution n'autorise aucun droit civique particulier. Tous les citoyens bénéficient des mêmes droits et devoirs (comme le respect d'un règlement intérieur). Cette référence aux droits civiques importée des États-Unis vise à cliver la société où les droits seraient aménagés selon son appartenance communautaire supposée.

Depuis peu, Alliance citoyenne utilise un autre slogan marketing : le "syndicat des femmes musulmanes". Là encore, elles s'arrogent la représentativité de toutes les musulmanes, faisant de leur extrémisme l'islam tout court, comme le font tous les islamistes. Le problème est qu'aucun statut n'a été déposé pour la création d'un tel syndicat. Et pour cause, un syndicat défend des salariés ou des personnes ayant un statut officiel (exemple : les étudiants, des co-propriétaires, etc.). Être une femme voilée serait une profession ou un statut officiel ? Le voile serait donc leur uniforme ? Cela entre bien dans leur vision politico-religieuse du sexisme du voile. Mais cela ne repose sur aucune structure légale. Le titre de "syndicat" est usurpé pour tenter d'avoir une crédibilité marketing et un argument de pression supplémentaire.

Elles s'arrogent la représentativité de toutes les musulmanes, faisant de leur extrémisme l'islam tout court, comme le font tous les islamistes.

EELV s'illustre régulièrement comme un soutien à l'islamisme politique, toujours à travers le sexisme du voilement. Ce parti glisse lentement du progressisme émancipé de tout dogme religieux vers le conservatisme religieux le plus réactionnaire par souci de "tolérance" (le parti n'accorde pas les mêmes égards aux intégristes chrétiens).
EELV a gagné la ville de Lyon. Le nouveau maire s'est empressé de nommer une adjointe en charge "de la relation avec les cultes". Elle sera aussi en charge de… "droits et égalités, mémoire".
Cela représente un énorme espoir pour l'islamisme politique, le voile servant toujours de fil d'Ariane. Alliance citoyenne ne manquera pas de jouer cette carte. Un "émouvant" appel dans ce sens a été lancé à la nouvelle majorité municipale.

Mes précédentes alertes et analyses, plus détaillées, sur ces offensives islamistes contre cette salle de sport :
L'action islamiste d'Alliance citoyenne dans une salle de sport
Alliance Citoyenne renforce ses offensives sexistes et islamistes contre des salles de sport